Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les Orangeries

Quelle bonne idée que cette pétition à l'attention de #NicolasHulot lancé par Jérôme (voir texte ci-dessus).

Avec l'argent économisé sur la viande, ce repas végétarien serait bien évidemment bio et composé par les nutritionnistes avec des légumineuses, des céréales et de délicieux légumes frais de saison.

C'est l'occasion d'ouvrir la culture culinaire des enfants dès leur plus jeune âge et de leur faire découvrir les fondamentaux de la nutrition végétale.

Seul impératif, il faut que cela soit bon !!! . C'est plus facile de faire un steak que de bonnes lentilles !

Formation des équipes de restauration collectives impératives.

 

En complément, cela serait intéressant de partager avec les élèves en complément de la diététique, des informations sur l'impact des aliments. L'alimentation est un domaine où ils ont beaucoup de pouvoir, celui de choisir ce qu'ils mettent dans leur assiettes trois fois par jour.

 Elle pèse pour 30% des émissions et ils seront sans doute des acteurs actifs d'une alimentation "Bon pour le climat"

 

Texte de la pétition:

Cher Nicolas Hulot, M. le Ministre de la transition écologique et solidaire,Tout d'abord, merci d'avoir accepté ce poste pour lequel tant de gens espéraient qu'il vous soit proposé.

Chaque année, nous consommons en moyenne 90kg de viande par an, c'est deux fois plus que nos grands-parents, et 3 fois plus que nos arrière-grands-parents, c'est 20% de la consommation mondiale.

Depuis plusieurs années, citoyens, associations, personnalités, nous recommandent de diminuer notre consommation de viande pour diverses raisons :

- L'éthique : face aux scandales de cruauté envers les animaux, beaucoup de français ont découvert avec stupeur l'enfer que nous réservions aux animaux depuis des années, et ce sur notre propre territoire.

- Le pouvoir d'achat : parmi les français qui indiquent avoir baissé leur consommation de viande, presque la moitié d'entre eux l'ont fait pour des raisons de coûts.

- La santé : de nombreuses études démontrent que statistiquement, ceux qui suivent un régime végétariens vivent plus longtemps et en meilleure santé. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l'OMS, et l’Institut national du cancer (INCa), rejoignent la position de l'Association Américaine de Diététique : "Les régimes végétariens menés de façon appropriée sont bons pour la santé, adéquats au plan nutritionnel et sont bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies".

Mais en tant que ministre de la Transition écologique et de la Solidarité, c'est sur le plan écologique, et sur la solidarité que je souhaite attirer votre attention.

D'après certains scientifiques, notre planète connait sa sixième extinction de masse, depuis que la vie est apparue sur terre, il y a presque 4 milliards d'années. La plus connue reste celle du Crétacé qui a entrainé la disparition des dinosaures, mais également 80% des espèces vivantes sur notre planète. Depuis, jamais la planète n'a perdu ses espèces animales à un rythme aussi effréné.

C'est parce que l'Homme est responsable de cette 6ème extinction de masse, que l'on nomme la nouvelle ère dans laquelle nous sommes entrés : l'anthropocène.

Aujourd'hui :

- 90% des stocks de poissons ont disparu par rapport à 1950. A cette allure, si rien n'est fait, tous les stocks seront effondrés d'ici 2048, appelée année du dernier poisson (source ONU).

- Avec 421 millions d'oiseaux de moins en trente ans en Europe, il apparait impossible d'enrayer la disparition de nombreuses espèces, allant jusqu'à 90% chez certaines.

- 1 espèce de mammifère sur 4 est menacée d'extinction selon l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), pour qui la Terre a perdu tout simplement la moitié de ses populations d'espèces sauvages en moins de 40 ans".

Si la destruction de l'habitat est la principale raison de l'extinction des espèces, on ne comprend pas forcément ce qui en est la cause. Pourtant certains chiffres (sans doute sujets à discussion) donnent le vertige :

- Chaque minute, c'est une surface de forêt tropicale de la taille de 7 terrains de football qui est détruite pour faire paître du bétail.

- Chaque année, c'est 20 millions d’hectares de forêts, soit l’équivalent de la surface de l’Angleterre, de l’Ecosse et des Pays de Galles réunies. C'est pourquoi le Directeur du Centre international de recherche forestière a déclaré : "Nous pouvons dire que les éleveurs transforment les forêts de l’Amazonie en viande hachée".

- "En Amérique latine: quelque 70% de terres boisées de l'Amazonie servent aujourd'hui de pâturages". 70% des surfaces agricoles mondiales sont destinées à nourrir uniquement les animaux d'élevage, y compris ceux d'Europe.

- En 2006, la FAO a publié un rapport indiquant que "le pâturage occupe 26% de la surface émergée de la terre, tandis que la production fourragère requiert environ un tiers de toutes les terres arables du globe".

Avec 60 milliards d'animaux tués chaque année, notre planète ne le supporte tout simplement plus. Après avoir détruit toutes nos forêts primaires, quelle tristesse de savoir que nous détruisons maintenant celles de pays à l'autre bout du monde.

Vous le savez mieux que personne, devenir végétarien est difficile, et pour cause. Changer notre manière de s'alimenter du jour au lendemain n'est pas chose facile quand on a appris toute sa vie à consommer de la viande à presque chaque repas. Or simplement en diminuant notre consommation, l'impact serait énorme.

Les choix qui s’offrent aux personnes désirant manger végétarien dans la restauration collective sont le plus souvent des choix « par défaut » : une fois les produits carnés enlevés, que reste-t-il ?

Vous l'avez dit : «Je ne suis pas né écologiste, je le suis devenu»

Or, Quel meilleur endroit que l'école pour découvrir que l'on peut occasionnellement manger un repas sans viande ni poisson ?

Quel meilleur endroit que l'école, pour prendre conscience d'« une cause qui nous dépasse, qui est magnifique » ?

Quel meilleur endroit que l'école, pour mener la bataille de l'esprit, de donner du sens au progrès, à l'intelligence ?

N'est-ce pas l'école qui se confond le mieux avec « le ministère du futur, du vivant, de la solidarité » ?

Pour toutes ces raisons, je vous sollicite pour proposer dans toutes les cantines de France, un unique menu végétarien une fois par semaine pour tous nos écoliers.

Avec toute mon admiration pour votre parcours,

Très sincèrement,

Jérôme

 

Impact de la viande dans l'assiette par Eco2 Initiatives

Impact de la viande dans l'assiette par Eco2 Initiatives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article