Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Hotel les Orangeries

 

Tourisme Durable et Eco-construction

Par Monsieur Jean-Philippe Gautier architecte DPLG dont l'agence, l'Atelier du Moulin, est spécialisée dans le HQE

 

Un projet de rénovation de patrimoine ancien doit s'inscrire dans une démarche respectueuse où la qualité architecturale de l?intervenant réside plus dans son humilité que son interventionnisme face à la qualité du bâti existant.

Une fois la démarche accomplie, il doit donc être difficile voire impossible de démêler le moderne de l'ancien car la transformation ou l'extension doit garder les grands principes architecturaux qui font la qualité du bâtiment à rénover. Nul n'est besoin d'être passéiste car nous nous appuyons sur des techniques modernes qui ne sont que des outils de perfectionnement face au peu de moyens de nos aïeux qui n'avaient que l'intelligence du geste alors que nous avons des moyens considérables d'exécution.

La démarche de conception à haute qualité environnementale devrait intrinsèquement être liée au mode opératoire de tout architecte qui se respecte, et la moitié au moins des 14 cibles évoquées devrait faire partie de ses préoccupations immédiates.

C'est ainsi qu'a démarré en 1996 la réflexion puis la conception de l'hôtel des Orangeries à Lussac-les-Châteaux, en partie construit au 18ème siècle avec les matériaux récupérés du château, pratique très courante à l'époque.

Sur les 14 cibles et 52 sous-cibles propres à la démarche HQE , 7 le sont immédiatement dans la pratique hôtelière ou touristique et peuvent facilement faire l'objet d'un bon niveau de performance. 2 cibles d'éco-construction sur 3 et les 4 cibles d'éco-gestion propres à maîtriser l?impact du bâtiment sur l'environnement extérieur et complétés d'une cible de confort à même de créer un environnement intérieur sain et confortable. Il suffit que 7 cibles que nous allons détailler soient traitées de manière à offrir un niveau de performance plus que réglementaire pour justifier d'une démarche HQE.

 

C1 : Relations harmonieuses du bâtiment avec son environnement immédiat.

-         Profiter des opportunités offertes par le site et le voisinage (grand parc boisé et orientation)

-         Gérer les avantages et désavantages de la parcelle (site en centre bourg avec présence de la RN 147)

-         Créer un cadre de séjour agréable en réduisant les risques de nuisance entre le bâtiment, son site et son voisinage

-         Organisation spatiale permettant d'offrir un lieu en harmonie avec son usage

Privilégier les chambres sur jardin et les pièces de réception côté village

 

C2 : Choix intégré des procédés et produits de construction

-         Maintien de l'adaptabilité et durabilité des bâtiments

-         Choix des procédés et produits de construction

Nous avons privilégié l'usage de matériaux déjà présents sur le site ( pierre et bois de

déconstruction) et utiliser exclusivement des matériaux nobles (chaux hydraulique et aérienne,

menuiseries bois, isochanvre dont la fibre est minéralisée et inaltérable aux insectes de

moisissures).

Seuls les lots fluides (électricité/courants forts et faibles/chauffage et plomberie/sanitaire) sont

réalisés selon les techniques modernes appropriées et mises en oeuvre contemporaines

économiques (sciage, percement, moyens de levage, etc.).

 

C4 : Gestion de l'énergie

Renforcement de la réduction de la demande et des besoins énergétiques par une très bonne isolation et l'utilisation de l'inertie thermique des vieux bâtiments (mur maçonné de 60cm d'épaisseur).

Renforcement du recours aux énergies environnementales satisfaisantes.

La mauvaise orientation des pans de toitures par rapport aux vues du jardin (C10 confort visuel) nous a interdit le panneau solaire ; nous nous sommes donc orienté vers la création de deux chaufferies centrales (l'une fuel, l'autre bois), la priorité à terme étant bien sûr donné à celle utilisant les plaquettes bois.

Utilisation de générateurs à combustion propre à haut rendement avec une gestion centralisée efficace (zonage nord-sud ; sondes extérieures ; robinets thermostatiques sur chaque corps de chauffe ; position été-hiver sur ballon équipée de résistances électriques).

 

C5 : Gestion de l'eau

Mise en place de moyens hydroéconomes (chasse d'eau à deux positions, mousseurs sur robinets, adoucisseur d'eau et robinets thermostatiques performants, installation en boucle avec pompe de circulation).Recours à des eaux non potables par la création d'un forage permettant d'économiser tout l'arrosage automatique et les eaux de nettoyage. L'implantation en agglomération a permis en rapport avec la municipalité de parfaitement gérer l'assainissement des eaux usées.

 

C6 : Gestion des déchets d'activité

Aménagement d'un local poubelles de grande taille permettant le tri sélectif, avec prévision de climatisation permettant d'attendre les ramassages tri hebdomadaires du centre de valorisation des déchets voisin.

Compostage sur place pour tout ce qui est déchets végétaux de petite taille. L?ébranchage est transformé en fagots pour être brûlé dans les poêles ou cheminées.

 C7 : Entretien et maintenance

Optimisation des besoins de maintenance par le choix de matériaux nobles dont la patine ne fait qu'améliorer leur aspect avec le temps (bois naturel, lait de chaux, etc.).Mise en place de procédés efficaces de gestion technique et de maintenance automatique et renvoi d'information pour l'arrosage, la chaufferie centrale, l'adoucisseur d'eau et la consommation électrique.

Anecdote : opter pour le remplacement des vitrages au musée du Louvre côté rue de rivoli plutôt que le nettoyage de ceux-ci.

C9 : Confort acoustique

Correction acoustique par des affaiblissements plus que réglementaires entre deux chambres (45 à 52 dB) affecté à l'ensemble de l'établissement.

Isolation acoustique au travers de l' isochanvre qui a la propriété de limiter la réverbération par sa microporosité.

Affaiblissement des bruits d?impact et d'équipements par le calfeutrement de toutes les canalisations fluides.

Zonage acoustique en plaçant toutes les pièces de réception vers le village et utiliser les sanitaires comme sas acoustique entre les chambres et les circulations.

 

 

Contact:    JP GAUTIER  2 Av du Docteur Dupont  86320 LUSSAC LES CHATEAUX  Tel:05.49.84.52.24 -  

                architect@atelierdumoulin.net

 

 

 

Commenter cet article