Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le restaurant se décompose en 2 niveaux d’étiquetage :

1- au global du restaurant (en cours selon les même critères que l’hôtel)

2- et par plat.

 

L’étiquette suivante indique les émissions de CO2 représentées par le nombre de km parcourue en voiture, le pourcentage d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique et l’origine géographique des produits pour une gamme de plats issus de notre carte.

EE-restaurant-0911.png

Nous avons volontairement voulu montrer la comparaison d’un plat courant ordinaire, tel que le steak frite, avec nos types de plats qui suivent une démarche Biolocavore. En effet nos fournisseurs sont pour la plupart locaux (moins de 80km) et nous préférons les ingrédients issus de l’agriculture biologique, et cela d’autant plus que nos cuisiniers se servent directement dans notre potager bio certifié Ecocert pour les légumes d’été et d’automne. De plus nous ne servons plus du tout de veau et que très rarement du bœuf au restaurant étant donné l’empreinte écologique de ces types de viande en terme d’émission de CO2.

 

De cette manière, en mettant en place cette réglette d’équivalence carbone et de km parcourus en voiture, les graduations étant proportionnelles, nous avons constaté de façon claire la démarche vertueuse de nos cuisines. En effet par rapport à un steak/frite traditionnel, l’un de nos plats poissons (Merlu) représente 13 fois moins d’émission de CO2 comparativement (220g éq CO2 contre 2900g pour le steak/frite). Cette assiette représente en moyenne 0.95km parcouru en voiture, possède 91% d’ingrédient issus de l’agriculture biologique et 46% de ses ingrédients ont une provenance locale. Encore mieux ! L’une de nos entrées, « Le petit jardin » représente 80 fois moins d’émission de CO2 comparativement (50g éq CO2 contre 2900g). Et cette assiette se traduit par une distance moyenne de 0.18km parcourus en voiture contre 12.3km pour le steak frite !

Commenter cet article