Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Voici l’étiquetage de l’hôtel que nous avons mis au point avec Hubert VENDEVILLE d’EVEA Tourisme :

Etiquette Orangeries pas transparente


Elle indique les consommations d'eau, d'énergie, la quantité de déchets produits, d'émission de gaz à effet de serre et le pourcentage d'emploi de produits biologiques et écologiques induits par une nuitée et un petit déjeuner pour une personne à l’hôtel. Pour plus de clarté dans la notation, il faut savoir que la moyenne de l’échelle (note 3/5) correspond à la valeur moyenne d’un français résident chez lui : 


francais-moyen.png 

 Ce qui a été intéressant pour nous via cette notation, c’est d’avoir analysé toutes nos consommations pour comprendre les notes attribuées par le logiciel Malice d’EVEA. Cela nous a permis d’identifié des marges de progression ce qui nous pousse à nous améliorer toujours plus.

 

Par exemple l’hôtel est une grande bâtisse qui a été rénovée et nécessite donc un chauffage important pour réchauffer les grands volumes. De ce fait notre consommation au fioul émet trop de CO2 par rapport à la consommation moyenne d’un français. Pour palier à cette mauvaise pratique, nous souhaitons mettre en place une chaudière à bois d’ici fin 2012. De même notre consommation d’eau n’est pas reluisante vis à vis des dispositifs mis en place à l’hôtel (réducteur de débits, utilisation d’eau de pluie…) et grâce à notre analyse, nous avons remarqué qu’une fuite d’eau de grande envergure en 2010 influait sur notre résultat.

 

Ainsi, nous pensons que l’étiquetage peut s’avérer être un bon outil de pilotage de suivi des consommations et que la comparaison des différentes étiquettes motive à progresser toujours plus de façon à être toujours plus performant pour l’environnement. Et cela d’autant plus que cette concurrence se poursuit au-delà des acteurs engagés dans l’expérimentation : en effet, à cette occasion, les différents hôteliers ont par exemple comparer les performances environnementales des différents prestataires de blanchisserie. Cette concurrence intra branche pousse également ces derniers à s’améliorer sur le plan environnemental pour rester compétitif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article