Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Nous avons utilisé la méthode Malice du consultant M. Hubert VENDEVILLE d’EVEA Tourisme.

 malice.png

C'est une méthode assez novatrice qui consiste à analyser l'impact carbone d'une nuit d'hôtel. Elle est basée sur 4 indicateurs environnementaux : l'impact carbone, la consommation énergétique et d'eau ainsi que les masses de déchets générées. Un indicateur de santé a également été retenu et il prend notamment en compte l'utilisation de produits écologique et bio. Le périmètre de Malice s’étend à l’hébergement et aux petits-déjeuners mais ne prend pas en compte les transports, la piscine et autres loisirs. Voici les différents postes analysés par la méthode :

 

malice poste 

Pour analyser ces postes, nous avons réalisé un audit complet de l’hôtel pour l’année 2010: nous avons recensé tous les équipements (luminaires, robinetterie, nombre de chambre, lavabo...), analysé nos consommations historiques d’eau, d’électricité et de fioul, rassemblé des données comme les taux d’occupation, le nombre de nuitée, les chiffres d’affaires, recensé les produits d’accueil et d’entretien avec leur classe de danger et les label écologiques existants, leur quantité et fournis notre méthode de tri des déchets. Comme pour le restaurant, nous avons mené un inventaire complet des produits servis aux petits-déjeuners, les fournisseurs, leur provenance, leur transformation et mode de conservation… Enfin nous avons également transmis des données de notre fournisseur en blanchisserie sur la rotation du linge, la quantité d’eau consommé pour le laver...

 

Ensuite toutes ces données sont rentrées dans le logiciel Malice qui permet de ressortir la consommations d'eau, d'énergie, la quantité de déchets produits, d'émission de gaz à effet de serre et le pourcentage d'emploi de produits biologiques et écologiques induits par une nuitée et un petit déjeuner pour une personne à l’hôtel.

 

C’est un processus long et qui demande beaucoup de précision dans le traitement et l’analyse des données dans la mesure où chaque établissement possède ses propres particularités qu’il faut prendre en compte (la rotation du linge, l’occupation des chambres, les produits utilisés, la grandeur des espaces…). Et cela d’autant plus que chaque année est différente.

 

Plus de détails sur : http://www.evea-conseil.com/outils-logiciels/malice

Commenter cet article